revue dessinée

La Revue Dessinée

- Oh t’as des ptits yeux dis donc.

– C’est que j’ai pas réussi à dormir. Ton teasing d’hier était fou. J’étais si impatient que tu me parles de « La Revue Dessinée »

Ok, je ne joue pas plus avec ta patience, c’est parti.

« La Revue Dessinée » est un projet qui a germé dans la tête de Franck Bourgeron. Cet homme a plusieurs terrains de jeu :  le storyboard, l’animation et la bande dessinée . Cet homme a également de chouettes et talentueux amis qui vont faire que son projet se transforme en objet : numérique et papier.

Je ne te parlerai pas de la version numérique de la revue parce que je vis avec un téléphone des années 80 qui ne connaît pas le vaste monde des applications mobiles. Ne me juge pas. Mais sache qu’elle existe.

Par contre j’aime les livres, les odeurs de colle des livres, de l’encre fraiche, donc je vais te parler « papier ».

Né en septembre 2013, le 1er numéro de La Revue Dessinée pèse 564 grammes, mesure 226 pages. Il te fait la promesse de ptits frères et sœurs tous les trimestres, et pour ne pas que tu t’ennuies entre les numéros, un site internet égaiera tes journées en te donnant à voir du beau ET de l’instructif.

Car « La Revue Dessinée » te parle d’actu, de sujets de société, elle enquête, investigue pour que tu puisses tenir des conversations intéressantes avec tes amis. Le tout en BD.

Et là, t’es bouchée bée .

La BD  c’est pour les enfants/c’est pas sérieux/c’est même pas des vrais livres/…? T’es de cette bande là?

Et bien balaie tes préjugés (c’est pas bien tu sais..). La paire journaliste/artiste va te raconter le monde, différemment, et tu verras qu’information et dessin vont plutôt très très bien ensemble !

Dans le 1er numéro j’ai – entre autres – appris la complexité d’une agriculture plus saine et à échelle humaine et j’ai découvert le trait délicat de Sébastien Vassant.

revue dessinée1

revue dessinée2

Dans le numéro 3, il y a un reportage sur les formations des militants FN fort intéressant : tu liras qu’on leur apprend à ne plus dire  « les bougnoules à la mer » mais « il faut organiser le retour chez eux des immigrés du tiers-monde », …tellement plus propre… Tu apprendras que le militant FN ne doit pas utiliser le vocabulaire de l’adversaire et que l’idéologie marxiste et celle des droits de l’homme sont interdites. Tu y découvriras l’origine et l’évolution du logo du parti. Tu pourras comparer les programmes de 1973 à ceux de 2013 (ah ben tiens,  c’est pareil au fond!). Et Julien Solé te montreras ses dessins, qui ont l’air de dire « je dessine bien, oui madame, oui monsieur».

revue dessinée4

revue dessinée5

Bon, je ne suis pas ta mère, je ne vais pas te faire la lecture, alors vas-y, fonce l’acheter, tes yeux te diront merci, ton cerveau te dira encore.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>